LE PICODON AOP

etiquettegrandeLe picodon est un fromage de chèvre en appellation d’origine protégée, cela signifie qu’il ne peut être produit qu’en Drôme et en Ardèche avec un moule bien spécifique mais aussi un affinage bien particulier.
Les chèvres qui en font le lait doivent être nourries avec des productions uniquement Drôme Ardèche et bénéficier d’une aire extérieure… pour prendre l’air et le bon soleil de notre région !
Le « Picaoudou« , comme on dit en langue d’oc, sait offrir un cœur tendre, un goût à la fois franc et subtil qui cache une note de noisette. Sous la forme d’un joli palet de 5 à 7 cm de diamètre et de 1,8 à 2,5 de haut, le Picodon dévoile une pâte blanche ou jaune. Au cours de la période d’affinage, il se couvre d’une croûte fleurie à la couleur bleue et blanche. Sa texture fine, régulière et souple, peut apparaître agréablement cassante après un affinage prolongé.
Avec ses 45 % de matière grasse minimum, le Picodon révèle toute la générosité de sa terre natale. L’affinage dure 14 jours minimum après l’empressurage. Ce n’est qu’après ces 14 jours que le fromage peut s’appeler Picodon.

Où acheter nos fromages?

Pour visiter la chevrerie

Nous proposons aux groupes constitués et aux scolaires de nous rendre visite
pendant 1h30 et découvrir notre travail. Vous pourrez nous voir mouler les fromages.


LA DRÔME DE FERME EN FERME

Chaque année, en avril, des fermes ouvrent leurs portes au public. Organisées par le CIVAM, cette manifestation remporte un franc succès. Chaque année nous vous accueillerons le dernier week end du mois d’avril en essayant d’apporter un peu de Culture à l’événement !

Comment ça se fabrique ce fromage ?

Tout d’abord il faut se rappeler qu’il n’y a lait qu’une fois que les chèvres ont mis bas. Pas de bébé, pas de lait !

Pour en savoir plus, découvrez notre petit film:

Les Chevreaux

Nourris sous la mère, nos petits bénéficient de toutes les bonnes conditions pour grandir et grossir paisiblement. Le poids nécessaire atteint pour leur consommation (15 kg), nous les retirons de la mère
car nous avons besoin de son lait, matière première du Picodon ! Eux vont apprendre à se nourrir seuls et goûter l’herbe de l’extérieur !
Puis, nous les emmenons à l’abattoir et récupérons la viande destinée
aux restaurants locaux ou à notre clientèle. Il en est de même pour la viande
de chèvre.

L’Oiseau sur sa branche, et la Maison PIC la cuisine depuis 2012 et estiment que cette viande est facile à cuisiner. Avec le syndicat caprin nous essayons avec d’autres éleveurs de mieux la valoriser !